La phytothérapie en pratique : comment se soigner avec les plantes ?

Saviez-vous qu’un Français sur deux se soigne déjà avec les plantes ? C’est la phytothérapie ! De la tisane bio au mélange complexe de plantes aux propriétés diverses, la phytothérapie se présente sous une multitude de formes et peut soigner ou soulager une multitude de maux. Mais comment, concrètement, se soigner avec les plantes ? Réponse dans notre article.

Définition : qu’est-ce que la phytothérapie ?

 

herboristerie et phytotherapie differenceContrairement à ce que l’on pourrait penser, la phytothérapie est une branche à part entière de la médecine. Elle repose majoritairement sur l’utilisation thérapeutique de plantes dites “médicinales”. Elles peuvent être utilisées seules ou en complément d’un traitement. Il est rare d’utiliser une plante en entier. Les principes actifs sont souvent concentrés dans une partie comme les racines, les feuilles ou les fleurs. Aussi, elles peuvent être consommées de différentes façons : fraîches ou séchées, en gélules, en ampoules buvables, etc. De cette manière, elles permettent de traiter ou soulager divers troubles de la santé.

La phytothérapie, une pratique ancienne

 

La phytothérapie est une pratique très ancienne. Mais on décrit plutôt la phytothérapie ancienne comme de l’herboristerie puisqu’il n’y avait pas encore d’études cliniques permettant d’établir scientifiquement l’efficacité des plantes. Leurs propriétés et vertus thérapeutiques étaient toutefois connues et l’utilisation de nombreuses plantes dans le domaine médical était courante. Les bienfaits du thym (puissant antiseptique) et de la sauge (antiseptique, digestive, régule le cycle menstruel) étaient par exemple déjà connus en l’an 3000 avant J-.C.

 

Aujourd’hui, l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS) a répertorié plus de 22000 plantes médicinales. On trouve des plantes à proprement parler mais aussi des champignons, des arbres, etc. Pour chacune, on connaît leur mode d’action, leur efficacité et les précautions à prendre.

Connaître la phytothérapie moderne

 

La phytothérapie moderne découle donc de l’herboristerie ou phytothérapie traditionnelle. Aujourd’hui, la phytothérapie s’inspire des méthodes ancestrales mais repose sur une utilisation scientifique des plantes. Cette branche de la médecine moderne a donc une forme clinique : les traitements proposés bénéficient d’une validation scientifique après une démarche clinique initiée par des professionnels de santé. Il peut s’agir autant de médecins que de pharmaciens ou de spécialistes comme les dentistes ou encore les sages-femmes. Toutes les spécialités médicales peuvent aujourd’hui avoir recours à la phytothérapie. Cette discipline est en constante évolution et de plus en plus sollicitée dans les diverses branches du corps médical.

Comment fonctionne la phytothérapie ?

 

La phytothérapie repose donc sur l’utilisation des plantes à des fins médicinales. Pour pouvoir l’utiliser sciemment, il faut d’abord connaître la plante : son mode d’action et ses propriétés. Car elle peut agir à la fois au niveau des symptômes (trouble digestif par exemple) et à la genèse des troubles (vitamine mal absorbée par exemple). Parfois, la plante utilisée en phytothérapie ne fera que soulager les symptômes d’un mal plus vaste. D’autres fois, un problème de santé pourra être réglé seulement à l’aide de la phytothérapie. Par exemple les troubles du sommeil, pour lesquels plusieurs plantes seront efficaces en fonction de ce qui a amené le sommeil à se dégrader (anxiété, exposition aux écrans, rythme de vie perturbé, etc.).

Que peut-on soigner avec la phytothérapie ?

phytotherapie sa définition

 

La phytothérapie permet de prendre en charge de nombreux troubles courants. Les troubles du sommeil, du stress, de l’état d’anxiété peuvent être traités efficacement avec des plantes. Il en va de même pour les troubles digestifs, les troubles dermatologiques légers, les troubles urinaires ou encore les affections bronchiques et l’état grippal. Les douleurs articulaires et musculaires ainsi que les troubles circulatoires (jambes lourdes par exemple) peuvent être soulagés grâce à la phytothérapie.

 

On peut évidemment soigner ou soulager beaucoup plus de maux avec la phytothérapie. Mais pour des affections plus complexes, il faudra consulter un spécialiste de la phytothérapie. Pour les troubles cités plus haut, vous pouvez être conseillés par votre pharmacien ou sur un site internet spécialisé comme phytonut

Phytothérapie : Quelles précautions d’emploi ?

Se soigner avec les plantes ne signifie pas qu’il faut prendre son traitement à la légère. Sans régularité dans la prise, les actifs de plantes ne pourront pas produire les effets recherchés. Aussi, si les plantes sont mal utilisées ou trop dosées, elles peuvent avoir des effets négatifs. Si vous testez la phytothérapie, suivez attentivement les précautions d’emploi du fabricant. En cas de doute, contactez votre pharmacien ou votre médecin.

Un traitement en phytothérapie peut être incompatible avec d’autres traitements ou avec des allergies. Si vous êtes concerné.e par l’un ou par l’autre, prenez rendez-vous avec votre médecin avant de démarrer la phytothérapie.

Les prochains événements à venir Salons bien-être, Zen et pleins d'autres proches de chez-vous