La Réflexothérapie, un soin global en profondeur ?

La Réflexothérapie, un soin global en profondeur ? Un article de Sandrine Piaton Fralon

 

Qu’est ce que la réflexothérapie ? Quels sont ses grands principes ?

La réflexothérapie regroupe des méthodes naturelles qui s’appuient sur la stimulation de points et de zones réflexes qui sont la représentation des différentes parties du corps et des différents systèmes de notre organisme. reflexhotherapie comment ca marche

Ainsi, nous retrouvons représentés sur les pieds (réflexologie plantaire), les mains (réflexologie palmaire), le visage (Diên Chân), les oreilles (auriculothérapie), le crâne (réflexologie crânienne), chaque partie du corps humain ainsi que tous les systèmes physiologiques qui constituent notre organisme.

En les stimulant en digitopression ou à l’aide d’outils spécifiques, le praticien envoie au cerveau via le système nerveux l’information d’un déséquilibre existant. Il n’y a plus qu’à laisser ce dernier travailler, mobiliser les processus naturels d’auto-régulation de notre organisme afin que l’équilibre interne soit restauré (ce que l’on appelle homéostasie en terme savant !)

L’apport de la médecine chinoise permet d’envisager la personne dans sa globalité. Ainsi, telle une pelote que l’on dévide, le praticien remontera peu à peu à la cause réelle du déséquilibre et ne s’arrêtera pas seulement au symptôme qui se manifeste à un moment donné.

Comment se passe une séance type en réflexothérapie ?

La séance commence par un temps d’échange, de prise de contact. C’est un moment où je peux me montrer “curieuse”, poser des questions qui peuvent paraitre parfois hors propos “Vous aimez plutôt les climats chauds ou les climats froids “, ” Vous aimez porter des vêtements serrés?” (le charme de la médecine chinoise !) mais qui ont toujours pour objectif de me permettre de cerner vos besoins, de comprendre comment le déséquilibre a pu s’installer et de savoir quel protocole mettre en place.

Vient ensuite la pratique en elle-même. J’aime commencer par le Diên Chân et finir par la réflexologie plantaire mais en fonction des besoins et de vos envies, je peux n’utiliser que l’un ou l’autre.

Je termine par un massage des pieds avec une huile végétale pour la détente. L’huile varie selon la problématique et selon ce que je perçois du moment.

Enfin, un temps d’échange sur nos ressentis respectifs et sur la suite éventuelle à donner: une autre séance, une huile essentielle qui pourrait aider et prolonger les bienfaits, des exercices de respirations….J’aime ce moment pour aussi vous sensibiliser sur l’importance de l’alimentation et de la respiration pour préserver un bon état de santé….je peux être très persuasive :))

Pour quels problèmes est-il conseillé de faire appel à la réflexothérapie ?

La réflexothérapie est très efficace pour tous les troubles fonctionnels, organiques légers mais également émotionnels :

  • La gestion du stress et des tensions nerveuses, la déprime, la dépression, le lâcher-prise
  • Les troubles du sommeil
  • Les céphalées, les migraines
  • Les douleurs articulaires, musculaires, neuropathiques ….
  • La préparation et la récupération sportive
  • La préparation d’examen
  • Fatigue, manque de tonus
  • Problématiques d’addiction
  • Les troubles de la circulation sanguine et de la circulation lymphatique
  • Les troubles digestifs, urinaires, respiratoires, hormonaux,…
  • Les problèmes de peau
  • Le renforcement du système immunitaire
  • Les 9 mois de la grossesse, l’après accouchement pour maman et bébé…voire papa !
  • Juste un moment de détente, de bien-être que l’on s’accorde, se sentir plein d’énergie

Quels bénéfices/bienfaits sont à espérer après une séance ?

  • Relaxation
  • détente
  • disparition ou amoindrissement d’une douleur ou d’une manifestation
  • meilleur sommeil
  • meilleure énergie
  • plus de tonus.
  • etc.

Y-a-t-il des cas où la réflexothérapie est déconseillée ?

Je ne pratiquerai pas de réflexologie plantaire en cas de douleurs ou d’inflammation d’un pied, en cas de fièvre, de thrombose ou phlébite et pas de Diên Chân si certains symptômes réunis peuvent évoquer une problématique grave non diagnostiquée.

Certaines situations demandent des adaptations comme la grossesse et les enfants.

Enfin, dans le cas de maladies graves, cela se fera toujours avec l’accord du médecin traitant ou du spécialiste.

Combien coûte une séance en moyenne ?

  • 60 euros pour 1h15/1h30

Quels conseils pourriez-vous donner pour bien choisir un praticien ou une praticienne en réflexothérapie ?

La relation praticien/client fait appel à la confiance.

De manière générale, un réflexothérapeute doit pouvoir faire preuve d’un certain niveau de formation notamment en physiologie et anatomie, rester humble et sincère sur ce que peut apporter la réflexothérapie et sur ses limites. Lorsque l’on ne connait pas le praticien, la prise de contact téléphonique peut être un moyen de poser des questions et de prendre “la température” !

Ensuite, les réflexothérapeutes n’utilisent pas tous les mêmes méthodes, autrement dit ils ne travaillent pas tous sur les mêmes parties du corps. Il suffit alors au futur client de se laisser guider par ses propres appétences….sur quelle partie du corps aime-t-il être touché, manipulé ou sur laquelle ne le supporte-t-il pas ?

Enfin, même si beaucoup de praticiens ont plusieurs cordes à leur arc, personne ne peut être compétent dans tout…attention donc aux listes infinies d’outils et de méthodes !!!!

Quelles autres pratiques peuvent venir compléter la votre pour optimiser les effets ?

Je conseille souvent les plantes que ce soit sous forme d’huiles essentielles, de macérats de bourgeons, de tisanes…Les fleurs de Bach sont également d’une grande richesse pour travailler la sphère émotionnelle.

En réflexologie pédiatrique pour les nourrissons, je conseille toujours en amont une visite chez l’ostéopathe (les informations passeront mieux si tout est bien “aligné” et “débloqué”) et cela peut être intéressant également pour un adulte qui rencontrerait un problème fonctionnel.

Quels conseils donneriez-vous à un quelqu’un qui veut débuter cette activité en tant que professionnel ?

Choisir une bonne formation, ne pas hésiter à approfondir l’aspect physiologique et anatomique, échanger avec des praticiens déjà installés afin d’avoir une image claire et réelle du métier, être passionné, prendre conscience qu’aux qualités humaines souvent déjà présentes quand on veut se diriger vers cette voie doivent s’ajouter celles d’un chef d’entreprise !

Quelles formations recommanderiez-vous pour devenir praticien ?

En réflexologie plantaire, la formation titre RNCP niveau II offre un nombre d’heures de pratiques conséquent ainsi qu’un niveau correct en physiologie et anatomie.

Pour le Diên Chân, un formateur lui-même formé par le professeur Bui Quoc Chau reste la meilleure garantie d’une formation sérieuse.

Libre ensuite à chacun de s’orienter vers l’énergétique, la médecine chinoise ou autre en fonction de ses affinités.

Votre activité a-t-elle des effets sur la perte de poids ?

On peut intervenir selon la vision de la médecine occidentale c’est à dire en stimulant la zone réflexe du foie et celle du pancréas qui tous deux jouent un rôle important dans la transformation et le métabolisme des lipides. Si ces deux organes fonctionnent mal, il peut en découler une prise de poids.

Du point de vue de la MTC (Médecine Traditionnelle Chinoise), tout est question d’humidité et de mucosités c’est à dire l’accumulation de liquide. Trois organes sont à stimuler : Le Foie bien entendu mais également la Rate et les Reins.

Ceci n’est pas miraculeux cependant et ne peut faire l’économie d’une réflexion sur l’hygiène de vie alimentaire et respiratoire (exercices physiques notamment) indispensable afin d’éviter l’effet yoyo.

Votre activité permet-elle d’arrêter de fumer ?

Là aussi, médecine occidentale et MTC s’associent.

Du point de vue de la médecine occidentale, il s’agit d’agir sur le circuit naturel de “récompense” situé dans le cerveau et qui favorise le jeu du “Désir – Action-Satisfaction” par le biais d’une hormone, l’acétylcholine. La nicotine prend peu à peu la place de cette hormone et crée ainsi la dépendance. Pendant le sevrage, la réflexologie permet de prendre le relai et de recréer des liens entre les neurones. Enfin, on sera attentif à rééquilibrer système sympathique et parasympathique afin de contrer les effets indésirables du sevrage.

En MTC, on travaillera le mouvement Eau pour la volonté, le mouvement Terre pour le courage et le mouvement Métal pour permettre au système respiratoire et notamment aux poumons d’agir en tant qu’émonctoires et d’évacuer les déchets.

Votre activité permet-elle d’améliorer ses relations de couple ?

Non. Elle peut apaiser l’émotionnel ou faire descendre le niveau de stress présent dans cette problématique mais ne peut apporter de réponse autre au couple.

Votre activité permet-elle d’améliorer ses capacité physiques – de gagner en tonus ?

Cela est valable que ce soit dans le cadre d’une activité physique ou pour refaire le plein d’énergie :

D’après la médecine occidentale, le système sympathique est stimulé, les systèmes respiratoires et cardio-vasculaires sont également boostés et suite à l’effort, les capacités d’élimination des toxines seront stimulées pour une meilleure récupération.

En MTC, on peut utiliser le moxa pour chauffer la zone des Reins, siège de notre Jing, notre essence même si ceux-ci sont faibles. La Rate pourra être également stimuler ainsi que les points yang du visage.

Votre activité permet-elle d’améliorer ses capacités de concentration et d’apprentissage ?

La réflexothérapie agit sur les tensions nerveuses, mentales et musculaires qui peuvent à un moment impacter les capacités d’attention. En permettant un sommeil réparateur et serein, elle offre également le cadre propice à de bonnes capacités cognitives. Elle a un effet sur la mémoire et en cas d’examen, elle travaillera pour libérer l’émotionnel et le mental et donner le confiance en soi.

Tout se travail se déroule essentiellement en agissant sur le système nerveux, la tête / le cerveau et la chaine musculaire.

Votre activité permet-elle d’accéder à une sensation de bien-être physique et/ou psychique ? Si oui développez pourquoi et comment.

La réflexothérapie apporte détente, bien-être tant physique que mental. Elle agit directement et rapidement sur le système parasympathique qui par le jeu hormonal apporte calme et détente.

Que pouvez-vous nous dire de plus sur la réflexothérapie ?

Tout simplement, la réflexothérapie permet d’équilibrer les deux branches du système nerveux neuro-végétatif, le sympathique et le parasympathique et par là, de lutter contre le stress et ses effets nocifs.

Le sympathique, associé en MTC au principe Yang, est le système de la survie, de l’effort physique et mental. Sous l’effet de trois hormones principalement, l’adrénaline, la noradrénaline et le cortisol, notre rythme cardiaque augmente et de ce fait notre tension artérielle, nos pupilles se dilatent, l’oxygène alimente essentiellement le cerveau et les muscles, le péristaltisme intestinal se met au ralenti.

A l’inverse, le parasympathique associé au principe Yin, sous l’effet de l’acétylcholine, renverse la tendance pour ramener tout l’organisme au repos et au calme.

Lorsque le sympathique l’emporte sur le parasympathique et qu’il n’y a donc plus équilibre entre les deux systèmes, les effets physiologiques sympathiques perdurent et se crée alors le stress.

A propos de l’auteure Sandrine Piaton Fralon

Sandrine Piaton Fralon reflexotherapeute

Avez-vous une spécialité/particularité ?

Je travaille en Diên Chân (réflexologie faciale utilisant des outils spécifiques et la moxibustion), en réflexologie plantaire et appuie mon travail sur la médecine chinoise.

Je me suis spécialisée dans le suivi des femmes enceintes et en réflexologie pédiatrique mais ma porte reste bien entendu ouverte à tous !

Qu’est ce qui vous a amené à devenir practicien-ne/ Thérapeute ?

Après plus de vingt années à accompagner des enfants sur le champ du handicap lourd et de la maladie en institut ou à l’hôpital et à ne percevoir leur état de santé et ce qu’ils sont qu’au travers du fonctionnement de leur cerveau, j’ai ressenti le besoin d’accompagner mais différemment….La réflexologie plantaire découverte lors d’un stage dans le cadre de ma formation de naturopathe m’a ouvert la voie vers la réflexothérapie au sens large. Il est important pour moi de passer par le corps.

Ont suivi les formations de praticienne en aromathérapie et en cohérence cardiaque et biofeedback. Ces deux formations sont pour moi des appuis mais je n’ai pas souhaité les mettre plus en avant que cela.

Quelle est votre plus belle réussite dans votre cadre professionnel ? Une histoire qui vous a émue ?

Une maman vient me voir pour son petit garçon de 9 ans (je l’appellerai Marc) pour énurésie et comportement difficile à gérer à la maison. Il a toujours la sucette chez lui et cela inquiète ses parents, le collège approchant. La famille est recomposée avec des grands enfants/jeunes adultes des deux côtés. Marc est suivi en psychomotricité. La maman me dit qu’il ne veut pas grandir. Beaucoup de choses ont été essayées mais pas de résultat.

Marc se montre très coopératif et demande à sa maman de l’attendre dans la salle d’attente. De manière générale, je demande au parent de rester mais je pars du principe que s’il le demande, c’est que cela sera positif pour lui (sa maman se montre aimante mais également peu cadrante).

En médecine chinoise, les Reins et la Vessie dépendent du mouvement Eau. L’ émotion associée à ce mouvement est la peur qui commence en angoisse.

Lors des séances, je pratique la réflexologie plantaire et Marc a beaucoup de plaisir à tenter de deviner sur les planches que je lui ai fourni les zones que je travaille. C’est également un moment où de manière “anodine” on parle des peurs par le biais imagé de la médecine chinoise.

Après trois séances, rien ne se passe. Je repense ma pratique en cherchant d’autres approches. C’est l’exemple type de la situation où fonctionnel et émotionnel sont étroitement liés.

La maman m’appelle pour annuler la quatrième séance me disant que cela ne marche pas même si la quantité d’urine est moindre et que financièrement, malgré ma proposition, cela devient trop lourd.

Deux jours après, elle me rappelle pour me dire que le jour même de son coup de fil, Marc s’était mis à pleurer, pleurer sans pouvoir s’arrêter et à parler. Il a pu verbaliser apparemment tout cela plus tard avec la psychomotricienne. Le soir même, il ne faisait plus pipi au lit et l’énurésie n’est semble t-il pas revenue.

Je n’ai pas vécu cela comme une “réussite”, rien ne m’appartient dans cette “amélioration” seul Marc a fait le travail mais c’est toujours avec beaucoup d’émotion que je repense à ce petit garçon qui accepta de devenir grand !

Que souhaiteriez-vous dire à quelqu’un qui hésite à venir vous consulter pour la première fois ?

Il faut parfois franchir le pas pour découvrir un trésor (pas moi bien sur !!! La réflexothérapie !).

Où pratiquez vous ?

La Motte Servolex

Plus d’informations sur : http://www.anathemareflexologie.com

Les prochains événements à venir Salons bien-être, Zen et pleins d'autres proches de chez-vous