Découvrez le palmarès des villes les plus écolos de France

Le top 5 des villes les plus vertes en 2020

Si l’on en croit le discours ambiant, la France serait à la traîne en matière d’écologie. Pourtant, certaines municipalités développent des moyens pour rendre l’air plus respirable, favoriser les modes de transport doux et intégrer plus d’espaces verts dans les villes. C’est ce que montre le classement 2020 des villes françaises les plus vertes, établi par l’Union nationale des entreprises du paysage (Unep) et Hortis. Découvrons ensemble le top 5 !

Top 5 des villes écologiques en franceAngers, première ville verte de France

Comme lors des classements 2014 et 2017, Angers décroche la première place des villes les plus vertes de France. Labellisée nature et capitale du végétal depuis le 19e siècle, cette ville de l’Ouest a su miser sur les espaces verts. Alors que la moyenne nationale est de 48m² par habitant, les Angevins profitent du double ! Les espaces verts publics représentent plus de 14% de la surface de la ville. Évidemment, un budget important est consacré à leur développement et à leur entretien, zéro phyto depuis longtemps et le plus naturel possible. Selon une étude de l’OMS, Angers est également la ville la moins polluée de France. On compte sur cette commune plus de 70 km de pistes cyclables et un important réseau de transports doux comme le bus et le tramway.

Nantes, ville en transition… énergétique

La deuxième place du classement revient aussi à une ville des Pays de la Loire : Nantes. Cette métropole consacre pas moins de 3,5% de son budget aux espaces verts, ce qui correspond à 69€ par habitant et par an, soit le double de la moyenne nationale. L’objectif de la municipalité ? Que chaque habitant puisse accéder à un espace vert à moins de 300 mètres de chez lui. Pour y parvenir, la ville a investi en 2017 plus de 17 millions d’euros pour la création de nouveaux espaces naturels. Autre objectif ambitieux : réduire de 50% les émissions de CO2 par habitant d’ici 2030. Enfin, Nantes, c’est déjà 250 km de cours d’eau et 417 km de voies cyclables.

Metz

Désignée en 2019 “Meilleure grande ville pour la biodiversité”, Metz se place sur la troisième marche du podium des villes les plus vertes de France.

Il faut savoir que la ville a été pionnière dans l’abandon des produits phytosanitaires : elle n’utilise plus de pesticides depuis 2009. Une belle anticipation de la loi de 2017 interdisant à l’Etat et aux collectivités l’usage des pesticides chimiques pour l’entretien des espaces verts. Metz a également été la première ville à proposer un budget participatif éco-citoyen. En 2019, les habitants ont en effet été invités à proposer leurs idées pour améliorer leur cadre de vie. Sur la thématique du développement durable et de l’écologie urbaine, plus de 700 idées ont ainsi été recueillies. En 2020, 60 projets choisis par les habitants devraient être mis en oeuvre.

Amiens

En 2017, Amiens était dixième du classement des villes les plus vertes de France. Désormais, elle occupe la 4e place, à 3 points du troisième. Une progression due à ses actions en faveur de la protection de la biodiversité locale. On peut citer notamment l’instauration d’un plan de biodiversité, d’un plan de gestion écologique des arbres et la gestion différenciée des espaces verts. En 2019, Amiens a été labellisée Ramsar, qui récompense et valorise les actions de gestion durable, pour sa politique de gestion des zones humides. Seules 18 villes dans le monde ont pour l’heure obtenu ce label.

Lyon, l’agglo en vert

La deuxième plus grande agglomération de France réussi à conserver la cinquième place du classement. Et ce grâce à sa politique de développement des espaces verts : désormais, chaque Lyonnais peut accéder à 32 m² d’espaces verts (privés et publics) à moins de 300 mètres de chez lui. Mais il reste beaucoup d’efforts à faire à la métropole pour réduire les émissions de CO2, notamment dues aux transports.

Les prochains événements à venir Salons bien-être, Zen et pleins d'autres proches de chez-vous