Électricité, WIFI, se protéger à la maison et au travail

Électricité, WIFI, se protéger à la maison et au travail CONNECTEZ VOUS A LA TERRE Peut-être la découverte la plus importante sur la santé « Peut-être la découverte la plus importante sur la santé ! », voilà un sous-titre qui y va très fort, me suis-je dit dès la page de couverture de « Connectez-vous à la terre » à […]

Électricité, WIFI, se protéger à la maison et au travail

mise a la terre

CONNECTEZ VOUS A LA TERRE

Peut-être la découverte la plus importante sur la santé

« Peut-être la découverte la plus importante sur la santé ! », voilà un sous-titre qui y va très fort, me suis-je dit dès la page de couverture de « Connectez-vous à la terre » à sa sortie en français. Encore un auteur qui prend sa découverte pour LA découverte du siècle… alors que, bon, cela fait bien trente ans qu’un médecin de Nice soigne ses patients en les installant sur une plaque de cuivre , reliée par un fil de terre et que je n’ai pour ma part rien fait de concret avec cette éventualité car habitant en immeuble à l’époque je trouvais compliquée – et un peu ridicule je l’avoue- cette nécessité de se tenir pieds nus dans sa salle de bain le temps du brossage de dents par exemple pour « rendre à la terre » l’électricité statique que nous capterions dans l’environnement. Trente ans de perdus, en fait. Parce qu’il semble bien, lecture faite- dévorée, devrais-je dire- il semble donc que se connecter à la terre soit vital, au sens propre du terme, question de survie, de bonne vie, de moindre douleur, de sommeil réparateur, de maladies inflammatoires améliorées ou stoppées ».  Solène Delarue, journaliste. Introduction du dossier spécial (13 pages) paru dans Santé Science & Conscience N°1 – disponible dans https://boutique-optimal-sciences.com/

« Nous avons oublié les nombreux bienfaits que procure le simple contact avec la surface de la Terre, notamment de marcher pieds nus. Ce lien rétablit et maintient l’état électrique naturel du corps humain, permet de préserver sa santé et le bon fonctionnement de nos organes. L’énergie naturelle primordiale, qui émane de la Terre, est un remède puissant et inégalé ».

[Clinton Ober, Stephen T . Sinatra, Martin Zucker, 2010 – trad. française de André Dommergues. Édition Vega 2013 – ISBN : 978-2-85829-748-1 – EAN : 9782858297481 –

Conseils pour bénéficier des bienfaits de la mise à la terre, à l’intérieur et à l’extérieur *

* Texte original en anglais du Dr Joseph Mercola, médecin ostéopathe et auteur – traduction de Frédéric Gana (Navoti 2015).

Les termes « Earthing » et « Grounding » se réfèrent tous deux à l’acte de se mettre à la terre, de marcher pieds nus sur la terre, ce qui permet aux électrons libres de la terre de remonter dans le corps par la plante des pieds.

Ces électrons libres figurent parmi les anti-oxydants les plus puissants connus et ont démontré combien la mise à la terre pouvait être bénéfique pour la santé.

En premier lieu, marcher pieds nus à la terre soutient le corps contre les assauts des ondes électromagnétiques artificielles ; dans nos sociétés inondées d’ordinateurs, de wifi et de téléphone portable, cela devient plus que nécessaire.

La mise à la terre stoppe également les processus inflammatoires. Ceux-ci sont liés à un épaississement du sang et au stress dû à la prolifération des radicaux libres et aux charges électropositives dans le corps. La mise à la terre soulage l’inflammation, découple les cellules sanguines, fluidifie le sang, et négative le corps grâce à un apport d’électrons.

Article extrait du Webzine Psycho Quantum:
psycoquantum

Lire les autres articles : https://optimagtv.learnybox.com/presentation-des-webzines/

La mise à la terre favoriserait le fonctionnement des cellules en induisant une structuration de l’eau interne.

Une théorie plus récente qui demande à être confirmée, affirme que la terre peut faciliter la formation d’une eau structurée dans le corps, ce qui est très important pour un fonctionnement optimal de la cellule.

J’ai déjà interviewé le Dr Gerald Pollock sur le thème de la charge négative de l’eau structurée.

Ses recherches innovantes ont révolutionné la façon dont nous considérons l’eau, surtout l’eau intracellulaire.

L’eau est dans chaque cellule de votre corps et est fortement ordonnée (« structurée ») et chargée. Si cette eau n’est pas correctement structurée, il peut y avoir des conséquences sur l’interrelation des plus grosses protéines avec la cellule.

L’eau intra cellulaire interagit avec l’eau extra cellulaire, qui a une charge opposée, ce qui crée un effet « pile ». La capacité de votre corps à générer de l’électricité cohérente est un élément clé de votre santé. L’échange de charges électriques entre cellules permet une communication quasi instantanée dans votre corps, et les messages transmis par l’intermédiaire de ces signaux électriques sont responsables de la régulation de votre rythme cardiaque, votre circulation sanguine et bien plus encore. En fait, la plupart des processus biologiques dans votre corps sont électriques.

La structuration de l’eau cellulaire provient de l’énergie présente dans votre environnement, généralement sous forme de rayonnement électromagnétique, incluant la lumière du soleil et la chaleur infra rouge. Mais la mise à la terre peut également jouer un rôle important.

Tout comme la structuration de l’eau augmente quand une charge négative y est introduite par une électrode, les électrons chargés négativement générés par la terre augmentent la quantité d’eau structurée dans vos cellules.

La structuration de l’eau intra cellulaire va permettre une cicatrisation plus efficace de vos tissus. Donc en réalité, lorsque vous vous mettez à la terre, vous chargez chacune des cellules de votre corps avec une énergie d’auto-guérison.

Après avoir discuté de la question de l’eau structurée avec le Dr Pollock, le Dr Stephen Sinatra, éminent cardiologue et co-auteur du livre « Connectez-vous à la terre : la découverte la plus importante pour votre santé ?», a dit qu’il envisageait de réviser sa théorie sur la façon dont la terre fonctionne réellement pour favoriser la santé.

Se mettre à la terre en intérieur, et en extérieur

Toutes les surfaces ne se valent pas pour se connecter avec la terre.

Le plus simple en plein air est de marcher sur le sable, l’herbe, le sol nu et non bétonné. Mais vous pouvez aussi être connecté à la terre sur ces surfaces, même si vous n’êtes pas pieds nus, par le port de chaussures conductrices avec une semelle en cuir. L’effet est alors moins prononcé que lorsque vous êtes pieds nus, mais il est toujours présent.

Se mettre à la terre dans une habitation moderne est une autre affaire. Il est assez difficile d’être connecté à la terre même pieds nus car de nombreux revêtements de sol sont de mauvais conducteurs. Ceci concerne le bois et les matériaux isolants, les vinyles, moquettes, les carrelages scellés notamment à l’étage (au rez-de-chaussée le carrelage est souvent conducteur), le marbre si il est traité chimiquement et placé sur du béton étanche.

J’ai personnellement pratiquement cessé de travailler assis. J’ai installé mon poste de travail debout car j’y passe de nombreuses heures. Je ne porte pas de chaussures et suis installé sur un tapis de mise à la terre placé sur un coussin qui amortit le poids de mon corps. Je dors également sur un drap de mise à la terre et marche environ deux heures par jour sur la plage tout en lisant. Ainsi je suis presque en permanence en contact avec la terre.

Comment votre élévation (altitude) impacte la mise à la terre

Il y a aussi la question de l’élévation. Lorsque vous êtes en relation avec la terre, il vous est impossible de recevoir une charge, ce qui est très bon. Mais plus la distance entre vous et la surface de la terre est grande, plus votre corps sera chargé. En fait, cette équation a été très précisément calculée.

Pour chaque mètre qui vous éloigne du sol, votre corps accumule une charge de 300 volts. Si vous êtes dans une chambre au deuxième étage, vous accumulez 1.000 volts en moyenne et cette charge accrue peut fragiliser votre santé. Une étude en 2009 a constaté une augmentation de 40 pour cent du risque d’AVC chez les personnes vivant dans des maisons à plusieurs étages.

Pour bénéficier de la terre à l’intérieur, l’idéal est d’utiliser un tapis de mise à la terre pour dormir ou s’asseoir. Ceux-ci fonctionnent bien à condition d’avoir une prise de courant dont la terre est fonctionnelle, et peut être particulièrement utile si vous vivez dans un immeuble de grande hauteur. Une prise de courant avec la terre est identifiable par le fait qu’il y a 3 bornes avec une sortie de terre. Il faudra tout de même vérifier avec un testeur de terre que la broche de terre est bien reliée au fil de terre du circuit électrique. La plupart des maisons modernes construites après 1970 ont une installation à la terre fonctionnelle au moins dans les pièces d’eau (salle de bain et cuisine).

Note : lorsque vous utilisez un tapis de mise à la terre, assurez-vous que votre peau nue est en contact avec la surface conductrice du dispositif. Il ne doit pas y avoir de couche de vêtement entre vous et le tapis.

Il existe d’ autres façons d’être mis à la terre. Vous pouvez par exemple tenir le robinet d’une main pendant que vous vous brossez les dents de l’autre. Et quand vous êtes en avion – ce qui conduit à une sérieuse déconnexion d’avec la terre – enlever vos chaussures et placer vos pieds (nus ou avec chaussettes) sur les entretoises en acier du fauteuil devant vous. Cela vous met à la masse avec la carlingue de l’avion, tout comme le fait le tapis Earthing pour la voiture.

 

Utiliser le tapis de yoga de mise à la terre réduit la viscosité du sang

Bien que de faire de l’exercice pieds nus dans la nature soit le meilleur moyen de se mettre à la terre, il est aussi possible de bénéficier des bienfaits de la mise à la terre en faisant de l’exercice chez vous.

De récentes recherches montrent que faire du yoga sur un tapis de mise à la terre permet de réduire la viscosité du sang et l’inflammation induite. Cela revient à réduire ces problématiques, de la même manière que si vous étiez pieds nus dans la nature. Pour tester leur théorie, les chercheurs ont demandé à leurs sujets d’effectuer une heure d’exercice de yoga conçu pour déclencher des inflammations mineures.

Comme indiqué dans l ‘étude : « dans ce modèle en double aveugle, 28 sujets ont été mis à la terre par contact avec un tapis de yoga de mise à la terre ou une mise à la terre placebo. Dix exercices de yoga ont été répétés cinq fois sur une période d’une heure. Le sang a été prélevé avant et après l’exercice et analysé sur le critère de viscosité du sang en utilisant un viscosimètre capillaire. Résultats : les sujets reliés à la terre ont vu réduire considérablement leur viscosité sanguine post-exercice, systolique et diastolique».

 

Comment la mise à la terre fait du bien à votre sang

Un des intérêts principaux de la mise à la terre est la manière dont cela impacte la qualité du sang. Les agressions de toutes sortes telles que les régimes riches en sucre, le tabagisme, les ondes électromagnétiques, le stress émotionnel, l’anxiété, l’hypercholestérolémie ou l’acide urique élevé ont tendance à épaissir votre sang et à accentuer sa capacité de coagulation (hyper coagulabilité), ce qui augmente les risques de caillots sanguins ou d’AVC. L’hyper coagulation sanguine est l’essence de l’inflammation, parce que quand le sang ne circule pas bien, l’oxygène ne peut pas accéder à vos tissus.

La mise à la terre fluidifie le sang (ce qui le rend moins visqueux) en améliorant son potentiel Zeta, soit une augmentation de l’énergie entre les cellules sanguines. Le potentiel Zeta est le potentiel électrique des solides en solution dans un liquide, également appelé potentiel électrocinétique. Les globules rouges se repoussent mutuellement et naviguent à la vitesse de la lumière, voyageant à travers votre corps à la vitesse fulgurante de 299 793 km / seconde.

Lorsque vous êtes à la terre, votre potentiel Zeta augmente, c’est à dire que cela améliore la charge de surface de vos globules rouges, ce qui les maintient éloignés les uns des autres. On appelle cela le découplage des cellules sanguines. Cette action fluidifie le sang et favorise aussi la baisse de la pression artérielle.

Il a été démontré que la mise à la terre augmentait le potentiel Zeta de 280 %, ce qui peut avoir un impact profond sur les maladies cardiovasculaires. A noter que la presque totalité des maladies cardiovasculaires ont comme dénominateur commun une viscosité du sang élevé.

D’autres maladies peuvent bénéficier d’un potentiel Zeta augmenté : AVC, Alzheimer, cancer, et pratiquement toute autre maladie qui nécessite une bonne oxygénation des tissus afin de guérir ou à titre préventif.

Lors de la marche pieds nus à même la terre, la recherche a démontré qu’il faut environ 80 minutes pour que les électrons libres de la surface du sol atteignent la circulation sanguine et transforment votre sang. Gardez à l’esprit que, compte tenu des effets significatifs de la mise à la terre sur la fluidification du sang, il est important de consulter votre médecin si vous prenez des anticoagulants afin de vous assurer de doser votre médicament en conséquence, et d’éviter un surdosage.

 

La terre est un aspect fondamental pour une santé optimale

Dans notre vie moderne particulièrement stressante, l’exposition croissante à un environnement toxique favorise le développement des radicaux libres et réduit notre stock d’électrons. Ceci est une des raisons principales pour lesquelles vous avez besoin de manger une alimentation riche en antioxydants, qui contribuent à recharger votre stock d’électrons, limitant ainsi les dommages des radicaux libres sur vos tissus. Cependant, une bonne alimentation n’est pas la seule source d’électrons. Vous pouvez également les obtenir en marchant pieds nus à l’extérieur.

La mise à la terre contribue également à calmer votre système nerveux sympathique, qui soutient la régularité de votre fréquence cardiaque et joue en conséquence un rôle important dans l’équilibre de votre système nerveux autonome. Soulagement de la douleur, amélioration du sommeil, et un sentiment général accru de bien-être ne sont que quelques-uns des bénéfices constatés par les personnes qui expérimentent la mise à la terre.

Selon Clint Ober, qui est un expert de premier plan dans ce domaine, un manque de mise à la terre peut effectivement être un facteur sous-jacent de la plupart des maladies, un phénomène chronique que Ober appelle “syndrome de déficience en électrons”. Le principe est simple. Si vous êtes déficient en électrons, votre corps est incapable de lutter efficacement contre l’inflammation.

Je crois fermement que la connexion avec la terre est l’un des principaux mécanismes par lequel votre corps gère l’homéostasie et les processus qui concourent à la santé. Le corps humain a évolué en relation constante avec la Terre, et votre corps a besoin de cet échange continu d’énergie pour fonctionner correctement.

Quand vous vous tenez pieds nus sur la terre nue ou le sable, par exemple, les électrons de la Terre migrent dans votre corps, vous donnant une «transfusion» virtuelle de pouvoir de guérison. Cela se produit jusqu’à ce que vous égalisiez votre potentiel avec celui de la Terre. C’est un phénomène d’osmose, vous ne pouvez par conséquent pas en avoir “de trop”. Le processus s’arrête tout simplement lorsque votre charge (votre tension induite) revient à zéro. C’est aussi sûr et naturel que cela.

  • Publié dans
  • Earthing / Reconnexion à la terre,
  • Eau pure et eau vivante,
  • Electrosensibilité et ondes

Découvrez Gratuitement les deux  premiers magazines :

https://optimagtv.learnybox.com/inscription-offre-gratuite/webzine optimag

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *